Publié le

Ayurvéda

L’Ayurvéda (ayur = vie, longévité et véda = sciences), système de santé et de bien être traditionnel et naturel est né en Inde il y a plusieurs milliers d’années.
Aujourd’hui considérée comme une « médecine naturelle », respectant les lois de la Nature, elle puise son origine dans les Védas, textes sacrés de l’Hindouisme, dont elle est une branche à part entière.
Créée au départ par les sages et les yogis, elle avait pour but de permettre une longévité maximale aux personnes en quête du yoga (éveil spirituel) et d’autres buts sérieux de la vie, à savoir :
• Kama : le plaisir, la joie, la beauté, les expressions sensorielles.
• Artha : la richesse, l’obtention d’objets extérieurs, les possessions justes.
• Mokcha : la libération, le rôle principal de la vie.

L’ayurvéda propose un bien être durable dans la vie, tant individuelle que familiale et sociale ; elle replace l’homme dans sa dimension à la fois physique et spirituelle.
Aujourd’hui l’Ayurvéda débouche sur l’étude de l’équilibre psycho physiologique et de la connaissance de soi.
Son but est de définir les éléments permettant à l’homme de maintenir l’harmonie entre corps et esprit, d’être en adéquation avec la Nature.
En effet, le retour à soi est la meilleure technique de « guérison » et surtout de prévention. Car il faut savoir que l’Ayurvéda, dans son approche holistique de l’être, met l’accent sur son rôle préventif.
Le concept des trois doshas est au cœur du « diagnostic » ayurvédique. Mais avant de parler des trois doshas, Vata, Pitta, Kapha, il nous faut revenir à la théorie des cinq éléments ou Mahabutas.
Les Mahabutas sont les éléments primordiaux de la nature qui se manifestent dans le corps humain et dans l’univers. Les physiologies de l’Univers et de l’organisme humain sont présentées comme identiques et reliées à ces mêmes éléments.

• Akasha, l’Ether
• Vayu, l’Air
• Tejas, le Feu
• Jala, l’Eau
• Prithivi, la Terre

Selon la vision ayurvédique, les cinq éléments se combinent dans la physiologie humaine pour donner naissance aux doshas.

• Vata: combinaison Air et Ether, principe catabolique contrôlant tous les mouvements.
• Pitta: combinaison Feu et Eau, principe métabolique contrôlant l’ensemble du métabolisme humain.
• Kapha: combinaison Eau et Terre, principe anabolique contrôlant toute la structure physiologique.

Le concept des doshas est donc primordial en Ayurvéda. Il va déterminer le tempérament, le terrain de la personne.
La constitution primordiale d’une personne ne change pas. Elle est présente à la naissance et reste stable. Ce qui change constamment durant l’existence, c’est l’expression de chacune de ces humeurs biologiques dans la psychophysiologie en fonction des saisons, de l’environnement, de nos émotions, de ce que nous ingérons, tant au niveau physique (alimentation), qu’au niveau mental et subtil.
Une mauvaise hygiène de vie, les expériences de la vie peuvent perturber l’équilibre, l’expression des doshas et provoquer des déséquilibres métaboliques.
C’est ici qu’interviennent les traitements ayurvédiques. Un bon praticien, après avoir déterminé la constitution, orientera l’individu quant aux soins qui lui seront adaptés et favorables, afin de rétablir son propre dosha.

Il est nécessaire de préciser qu’il s’agit de techniques de soins propres à l’Ayurvéda, de bien être principalement et, qu’aucune ne peut se substituer à un avis ou un traitement médical.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *